24 avril 2007

C’EST PAS DES RATS D’MES DEUX

J’crois bien j’vais quitter ma tanière,
j’y croise beaucoup trop d’ombres,
me casser à des années-lumière,
de c’lieu vraiment trop sombre.

Ici c’est pas l’bon repaire,
c’est même franchement limite,
y’a trop longtemps que j’m’y terre,
de longues années qu’j’y habite.
   
Et maintenant y’a plein d’rats dans la cave,
ça rend l’ambiance trop funèbre,
sans rire ça d’vient grave,
tous ces yeux qui brillent dans les ténèbres.

J’les entends l’soir qui complotent,
ils disent plein d’mal de moi,
que j’écris des chansons idiotes,
et ils m’laissent mêm’ pas un mois.

Et c’est pas des rats d’mes deux,
style une tête une queue
et d’la merde au milieu,
mais plutôt du genre à faire des haltères,
prêts à partir en guerre,
à d’venir les rois d’la Terre. (X2)

Il faut qu’j’fasse mes bagages,
que je trace loin d’cette poisse,
que j’tourne vit’ fait la page,
adieu l’manoir de l’angoisse.

Faut à tout prix que j’quitte le coin,
que j’renonce à mon overdose de peur,
que j’me casse vraiment loin,
que j’prenne mon visa pour l’ailleurs.

C’est net faut que j’trace,
avant d’être victime des rongeurs,
qu’on ne r’trouve plus qu’ma carcasse,
et qu’mes proches n’soient en pleurs.

Ça y est les rats sont dans les murs,
cette fois c’est trop l’danger,
les valises sont d’jà dans la voiture,
dans deux minutes j’ai dégagé.

Et c’est pas des rats d’mes deux,
style une tête une queue
et d’la merde au milieu,
mais plutôt du genre à faire des haltères,
prêts à partir en guerre,
à d’venir les rois d’la Terre. (X2)

Posté par Philippe Pissier à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur C’EST PAS DES RATS D’MES DEUX

Nouveau commentaire